Le Gris. Divin, mystérieux et tourmenté.
Encens – Cèdre – Bois fumé – Cumin – Fir Balsam

L’Église d’Auvers-sur-Oise

Auvers-sur-Oise, juin 1890

Puissante fragrance aux détours traduisant les contrastes et déséquilibres du tableau. Dominée par le divin de l’encens, votre bougie engage à une singulière évasion : improbable ciel bleu cobalt aux parfums fumés, chemins gorgés de soleil et d’inattendues notes de cumin… Une énigmatique envolée de senteurs pour une atmosphère sensorielle entre mystique et mystère.